Le rassemblement des alsaciens du monde

Jeudi 30 août 2018, par Xavier // Les évènements

Quel titre ! Répondant à l’invitation de la communauté de commune de la Zorn, l’association a envoyé quelques représentants au grand rassemblement annuel des alsaciens du monde. Il s’agit d’un événement organisé chaque année par une institution différente qui permet de regrouper les alsaciens éparpillés sur toute la planète. Cette année le thème général étant les spécialités brassicoles alsaciennes, nous avons été invité pour réaliser une démonstration de brassage en direct « live ».

L'église de HoatzenheimC’est sur la colline de Hoatzenheim que nous nous sommes retrouvés : chapiteaux, stands de dégustation de produits locaux, groupes folkloriques… tout était là pour que ces expatriés retrouvent un concentré d’Alsace dans un endroit pittoresque : autour de l’église de Hohatzenheim de type romane primitive construite au 12ème siècle sur un ancien temple romain, un des plus haut point de vue du Kochesberg. L’endroit est charmant, et l’organisation est parfaite, même le beau temps est de la partie.

JPEG - 44 ko
Montage des élements

C’est donc à cet endroit que nous avons installé la nouvelle pico-brasserie de démonstration de l’association. Oui, une nouvelle brasserie construite par Daniel, facilement transportable, jolie, brillante de mille feux… et surtout fonctionnelle ! L’intérêt est toujours de démontrer que brasser sa propre bière est accessible à tous.

Le montage de la nouvelle brasserie est supervisé par le concepteur, ce qui est, de l’avis de tous, une bonne chose. Car comme dans toutes les premières, lorsque les pièces sont au sol, les visages marquent une expression plutôt interloquée. Primo, le sol ou nous nous trouvons est en légère pente, secondo, les souvenirs de montage meccano sont très loin pour beaucoup ! Qu’importe, l’inclinaison naturelle du sol est rectifié à l’aide d’une table de brasserie (qui n’a jamais aussi bien porté son nom !), soutenue par des cales. Et en temps que concepteur, créateur, constructeur, fabricant, j’en passe… c’est Daniel qui se charge de nous montrer l’ordre du montage des pièces.

Le président passe soutenir ses troupes... {JPEG}Une vingtaines de minutes plus tard, la « bête » est à son emplacement, l’inox brillant, les raccords ajustés. Ne reste plus qu’à l’apprivoiser, et c’est Patoch qui s’y colle. Avec une composition de bière brune : du malt d’orge, de blé, des flocons, du malt biscuit, du sucre candy. Nul doute n’est possible, il s’achemine vers une bière brune typée belge. Une sacrée mise en jambe pour cette pico brasserie neuve !

Aujour'hui, Patoch brasse une brune ! Pendant que le brasseur du jour s’active, les passants s’arrêtent devant la machinerie et posent des questions sur le processus de brassage. Des conversations s’engagent sur le thème du houblon et de son économie : en effet la région du kochesberg, et surtout le ban de Wingersheim comptent parmi les plus grandes surfaces de culture de houblon en Alsace. Les visiteurs sont concernés, et souvent intrigués par l’utilisation des précieuses fleurs.

Le rodage de cette nouvelle brasserie se passe bien : pas de fuite, pas d’explosion. Et finalement, un brassin qui se termine sans problème. Un grand bravo à l’organisation de l’évènement. La soirée s’est finie autour d’un duo typique de la région : tarte flambée et bière !

info portfolio