Initiation au brassage amateur

Dimanche 19 mars 2017, par Xavier // Les évènements

Le 25 février 2017 l’association Elsassbrau a organisé une première : une journée d’initiation au brassage amateur. Suite à des sollicitations extérieures, nous avons décidé de mettre en place cette journée pour montrer et expliquer comment brasser de la bière à la maison.

JPEG - 44 ko
Elèves attentifs...

La mise en place de cette initiation n’a pas été de tout repos, quelques membres d’Elsassbrau ont pris part à la rédaction d’un programme et d’un support. L’idée n’étant pas d’offrir une formation officielle d’aucune sorte, nous sommes partis sur la mise en parallèle d’un brassin et la présentation théorique du brassage de la bière.
C’est l’ami Patrick, habitué de formations dispensées à la brasserie « la Chaumontoise », qui s’est chargé de la rédaction des diapositives. C’est donc un programme tout en progression que nous avons présenté à 4 stagiaires intéressés par les divagations des membres de l’association portant à bout de bras la bonne parole du brassage amateur.
La difficulté de l’entreprise était de caler le plus justement possible les phases du brassin en cours avec les explications théoriques, pas évidente au départ, nous avons fini par admettre une certaine souplesse dans le suivi de la journée. Le « cours magistral » ainsi dispensé doit ressembler le plus possible à un échange, les questions sont les bienvenues tout au long de la journée, précisant certains points, et mettant à l’épreuve les connaissances des membres de l’association sur des notions techniques.

JPEG - 36.6 ko
Explications théoriques

C’est donc vers 9 heure un samedi matin que nous nous sommes donnés rendez-vous au local de l’association à Brumath, dans la fraîcheur des aubes alsaciennes, au bord de la Zorn. Le soleil est annoncé mais les températures resteront basses, au contraire de notre brassin de démonstration mené par Fabrice sur la « grande pico brasserie » de 60 litres. En parallèle, Daniel et votre serviteur attaquent durement le programme : historique, matières premières, processus. Nous restons dans le coté pratique avant tout, c’est l’aspect du brassage que nous avons décidé de mettre en avant ; l’objectif étant de laisser repartir les futurs brasseurs avec une vision de la fabrication de la bière qui leur permettra de démarrer un brassin dans leur cuisine !
Nous passons donc la matinée à faire des aller-retour entre notre petite salle de classe et la pico brasserie. Chaque étape importante doit être expliquée et ensuite visualisée.
13h00 : le temps passe et l’apéro arrive enfin. Cette fois, Daniel nous a rapporté de la « Seeraiwer » de la brasserie Mercière, une blonde bien houblonnée (typée IPA) au Mistral. Un repas sur le pouce typiquement alsacien composé de Knacks…

C’est donc ainsi que l’après midi fut bien avancée, les « étudiants » eurent ainsi droit à un petit topo sur les styles de bière, surtout leur intérêt pour le brasseur amateur. Les différentes étapes du brassage se suivaient et nous arrivâmes en fin d’après midi pour le refroidissement. Le brassin fut séparé en 4 portions égales, et mis en fut de fermentation. Ainsi, rendez-vous est pris 6 semaines plus tard pour l’embouteillage, lors duquel chacun repartira avec une quinzaine de litres de bière, et surtout, suffisamment de connaissances pour réitérer le processus à la maison.

JPEG - 69.9 ko
Le brassin de la journée

Le but de cette journée est d’offrir les bases du brassage amateur à des personnes intéressées par cette activité. C’est une nouvelle manière de remplir un des buts de notre association gravé dans le marbre des statuts officiels : porter la bonne parole du brassage amateur à qui veut bien l’entendre !