Les choses avancent, doucement mais sûrement…

Mercredi 29 juin 2016, par Daniel // La fermentation

JPEG - 657.8 ko
Schéma
Coupe du futur fermenteur

En premier vient la question du contenant, qui doit être pressurisable et en inox.
Assez naturellementt, c’est la solution du Keg de 30L de seconde main qui est retenue.
C’est propre, bien fait, et surtout prévu pour contenir de la bière ! Je ne connais pas d’alternative sérieuse pouvant servir de base à ce projet.

JPEG - 1.7 Mo

Le Keg d’occasion est vite trouvé, ses dimensions serviront à l’étude de tout ce qui sera nécessaire à sa transformation en fermenteur.
Le châssis, réalisé en tube inox et sur roulettes, destiné à recevoir le fermenteur tout en laissant de la hauteur pour la vanne de vidange totale.

JPEG - 830.4 ko

Le fût est découpé sur le haut, pour y souder une bride de grand diamètre. Cette bride recevra un couvercle sur lequel seront installées toutes les entrées et sorties, mis à part la vidange totale.
Le fût est posé sur son châssis, et les couronnes supérieures / inférieures ainsi que les entretoises en tôle inox sont présentées, en attendant le soudeur…

JPEG - 789.6 ko

Concernant le refroidissement à proprement parler, il se fera directement dans la cuve, par un serpentin immergé et réalisé sur mesure.
C’est un choix, délibéré et assumé, suite à plusieurs expériences malheureuses avec des échangeurs à plaques non démontables…

Le maintien de température durant la fermentation se fera au moyen d’un autre serpentin sur mesure, enveloppant la cuve, qui de ce fait sera en double paroi et isolée.

JPEG - 22.1 ko

Le bondonneur sera lui aussi de seconde main, mais par contre révisé et de très bonne facture :

A bientôt… ;-)